Afrique

Passeport 1
Passeport 2
Passeport en terre cuite Cameroun XIX ème
_
Autrefois, lorsqu’un homme passait un poste frontalier, il laissait son masque en gage. Il le récupérait à son retour. Les masques passeport désignaient, par la forme du visage, les scarifications et/ou la coiffe, l’ethnie à laquelle appartenait son possesseur. De plus, le masque était ‘habillé’, par le féticheur, de l’identité de son possesseur. Il n’était donc pas question de l’abandonner. Lorsque le voyageur, s’absentait de son village, en restant dans le territoire de son ethnie, le masque restait au village, et, par le fait du rituel du féticheur, s’il y avait une fête rituelle, l’âme du voyageur était présente par le masque.
Panier Agelbel à Injera Oromo 1940
_
Hauteur : 25 cm Largeur : 37 cm Profondeur : 37 cm. Ex collection privée Robyn Ces paniers servaient à contenir l’Injera, sorte de crêpe spongieuse caractéristique de la cuisine éthiopienne. Généralement elles sont réalisées à partir d’une graine locale fermentée le Teff ou le Fonio. Toutefois chez les Oromos, la crêpe était faite à base de farine de maïs ou de millet. Le couvercle ainsi que le récipient étaient constitués de roseaux enroulés en spirale et maintenus par de la fibre de paille. Chaque partie était ensuite recouverte d’une peau en un seul morceau qui était étirée et mise en forme sans couture. Vendu avec certificat.
Collier d’intronisation Bamun Cameroun 1970
_
Bronze et fer. Ce collier ancien Mbangba de dignitaire Bamun est garni de têtes de buffle. Ex collection E.Robin Vendu avec certificat.
Statuette Dieu Singe Bulu Sud Cameroun XIX ème
Petit fétiche Songye République Démocratique du Congo 1940
_
Hauteur : 18 cm Ancienne collection Philippe Vokaer On y retrouve les traits typiques aux Songyes : une bouche souriante, les yeux mi-clos, enfin le menton proéminent. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d’Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes. Au 16° siècle les Songyes migrèrent dans la région du Shaba, c’est une société patriarcale. Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants, elles sont souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, elles sont recouvertes d’accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique.
Poupée Fali Nord Cameroun 1950
_
Ancienne collection Gérard Verdijk
Masquette Lega République Démocratique du Congo 1940
_
Rites du Bwami
Statue en terre cuite Kouyou République Démocratique du Congo 1970
_
Jadis les Kouyou étaient divisés en deux clans totémiques : à l’Ouest celui de la panthère et à l’Est celui du serpent.Le clan de la panthère avait un tambour pour emblème, celui du serpent possédait des têtes sculptées peintes de couleurs vives.
22X30 cm Provenance collection privée Belge. Vendu avec certificat.
Paire de statue en terre cuite Mambila
Hauteur : 30 cm
Nigeria